Freelance Full-Stack : la pile & ses couches

Dans la première partie, j’ai décrit un nouveau type de travailleur appelé Freelance Full-Stack.

J’ai fait valoir que des logiciels en tant que service (SaaS) plus abordables et plus conviviaux, entre autres, permettaient aux individus de gérer des portefeuilles de flux de revenus complémentaires, au lieu de se concentrer sur une seule compétence spécialisée.

Mais vous avez peut-être remarqué quelque chose qui manque : que contient la pile ?

Voici la mienne :

Cela comprend toutes les applications et services principaux que j’utilise pour gérer ma vie, mon entreprise et les produits et services individuels que j’offre. Le coût total est :

  • Couche personnelle : 135 $ une fois + 25 $ par mois
  • Couche métier : 300 USD ponctuels + 113 USD par mois
  • Couche d’offres : 243 $ par mois
  • GRAND TOTAL : 435 $ une fois + 381 $ par mois

Cet article va zoomer pour détailler comment j’utilise chacun des 44 outils ci-dessus et combien ils coûtent. Dans les articles suivants, je vais vous expliquer comment je les ai choisis, comment je les utilise ensemble et d’autres implications de la vie complète.

Couche personnelle

La couche personnelle contient des outils que j’utiliserais beaucoup même si je n’avais ni entreprise ni emploi. Ces outils forment une couche fondamentale de productivité et de communication sur laquelle tout le reste est construit.

Liner (surlignage web)
Il s’agit d’un plugin de navigateur qui me permet de « mettre en évidence » du texte sur des sites Web, puis d’enregistrer ces passages en un seul clic dans Evernote. Ils ont une bonne version gratuite, mais je l’aime tellement que je suis heureux de payer.

Google Docs (documents collaboratifs de bureau)
J’utilise Google Docs pour les documents texte et les feuilles de calcul lorsque j’ai besoin que d’autres personnes les consultent, les commentent ou les modifient. Si je n’ai pas besoin de fonctionnalités de collaboration, j’utilise par défaut Evernote.

Gmail (e-mail)
Gmail est le service de messagerie le plus populaire au monde, et c’est une évidence pour envoyer et recevoir des e-mails.

Things (gestion des tâches)
Things est mon gestionnaire de tâches, que j’utilise pour capturer des boucles ouvertes, les transformer en tâches, gérer des projets et suivre ma progression. C’est un achat unique distinct pour chaque appareil et offre un service de synchronisation entre les appareils.

BusyCal (calendrier)
BusyCal est une application de calendrier pour Mac et iOS. C’est simple et fiable, c’est tout ce dont j’ai besoin d’une application de calendrier. Il se synchronise avec Google Agenda et d’autres services courants.

HoursTracker (suivi du temps)
J’utilise HoursTracker pour suivre mon temps. Cela me permet de mettre en place des projets dans lesquels je peux pointer et résumer sur mon smartphone. Interface propre, bonne prise en charge et exportation facile au format de feuille de calcul pour l’analyse.

Instapaper (application pour lire plus tard)
Instapaper est une application « à lire plus tard », qui me permet de lire des articles et de visionner des vidéos enregistrées à partir d’autres emplacements, comme les réseaux sociaux ou les e-mails. Je l’ai configuré pour que tous les passages que je surligne dans l’application soient automatiquement envoyés à Evernote.

Evernote (notes, matériel de référence, support de projet)
En tant que mon « deuxième cerveau », Evernote est l’endroit par défaut où je garde des notes, des recherches, des documents de référence et du matériel d’appui au projet. Il synchronise toutes les « notes » sur le cloud et sur mes appareils mobiles.

1password (gestionnaire de mots de passe)
Cette application et ce plugin de navigateur me donnent un endroit sûr pour enregistrer les mots de passe et auto-compléter les connexions sur le Web sans que je doive m’en souvenir.

Mint (finances personnelles)
C’est ici que je surveille mes dépenses personnelles, mes budgets et mes transactions à partir de tous mes comptes bancaires, cartes de crédit et autres comptes.

Kindle (livres électroniques)
L’application Kindle (qui est liée à la boutique de livres électroniques Amazon) est l’endroit où je lis mes livres électroniques. J’extrais tous les passages que j’ai mis en évidence dans Evernote à l’aide de Bookcision.

IFTTT (automatisation)
Ce service me permet de « relier » des applications et des services en ligne qui ne fonctionnent normalement pas ensemble. Je l’utilise pour envoyer automatiquement des passages en surbrillance d’Instapaper à Evernote.

Google Agenda (synchronisation du calendrier)
Google Agenda me permet de synchroniser mes agendas entre appareils et d’envoyer et de recevoir des « invitations » pour les heures de rendez-vous avec les personnes que j’appelle ou que je rencontre.

Dropbox (stockage de fichiers dans le cloud)
Dropbox est mon service de stockage dans le cloud, qui synchronise mes fichiers entre les appareils et me permet d’envoyer des fichiers volumineux à d’autres avec un seul lien.

Twitter (médias sociaux de forme courte)
Twitter est un réseau de médias sociaux qui me permet de publier de courts extraits de texte et d’images, que j’utilise pour réfléchir à haute voix, obtenir des commentaires sur des articles ou des idées de blog et me connecter avec des personnes intéressantes.

Facebook (réseau social, groupes)
Facebook est le plus grand réseau social au monde et me permet de rester en contact avec ma famille et mes amis. J’appartiens également à quelques groupes et j’y publie des articles de blog et des annonces.

Couche métier

La couche métier contient des outils que j’utilise pour gérer l’entreprise dans son ensemble, ou qui sont utilisés dans plusieurs offres. Je les considère comme « l’infrastructure d’arrière-plan » dont j’ai besoin pour faire tourner les roues.

Adobe Creative Cloud (retouche d’image)
J’utilise Adobe Illustrator pour éditer et exporter des images et des graphiques. Je n’ai que les compétences les plus élémentaires, et n’utilise pas le programme très souvent, mais j’aime avoir toute sa puissance à ma disposition au cas où je devrais apprendre rapidement une nouvelle fonctionnalité.

Skype (appels vidéo)
Je préfère Zoom pour les appels vidéo de groupe, mais Skype existe depuis si longtemps que la plupart des personnes à qui je souhaite parler ont déjà un compte.

Skitch (annotation d’image)
Parfait pour ajouter des flèches, des soulignements et des légendes rapides et annotations aux captures d’écran et aux pages web, que je peux ensuite enregistrer dans Evernote ou envoyer à d’autres.

Squarespace (constructeur de site web)
J’ai créé un site Squarespace gratuit pour la première fois lorsque je cherchais un emploi en 2012. Au fil du temps, il a évolué pour inclure mon CV, mon portfolio, mes produits et services et mes clients. Il y a quelques inconvénients à utiliser un constructeur de site web par glisser-déposer (comme un manque de contrôle et de flexibilité), mais j’aime pouvoir faire de petits changements fréquents sans aucune friction.

Slack (chat en équipe)
J’utilise Slack pour communiquer en temps réel avec les différents collaborateurs et équipes avec lesquels je travaille.

GoDaddy (domaines et e-mail)
GoDaddy est mon registraire, où j’enregistre les noms de domaine (pour une utilisation actuelle ou spéculative), et j’achète des comptes de messagerie pour fonctionner avec ces domaines.

Asana (gestion des tâches d’équipe)
Nous utilisons Asana pour coordonner qui travaille sur quoi, pour suivre les progrès et pour élaborer des plans de projet que d’autres peuvent consulter, mettre à jour et commenter.

PayPal (paiements)
J’utilise PayPal pour envoyer et recevoir des paiements de clients et d’amis. Largement pris en charge et facile à utiliser.

Omnigraffle (diagrammes et maquettes)
Omnigraffle est un programme complet mais convivial pour dessiner des diagrammes, des workflows, des mindmaps et des maquettes. C’est comme la toile d’un artiste numérique avec de nombreux modèles et formes prêts à glisser-déposer.

Keynote (présentations de diapositives)
L’une de mes applications les plus utilisées, j’utilise Keynote pour concevoir et réaliser des présentations de diapositives pour des conférences en direct, des cours et des ateliers. Je réutilise aussi souvent ces diapositives dans des sites Web, des articles de blog et d’autres projets, comme les graphiques de cet article.

Pages (traitement de texte)
En remplacement de Microsoft Word, j’utilise Pages chaque fois que j’ai besoin de produire un beau document texte à envoyer à quelqu’un ou à imprimer. Comme il est également fabriqué par Apple, je peux également déplacer facilement des éléments visuels entre Pages et Keynote.

Camtasia (montage vidéo)
J’utilise ce programme pour enregistrer des captures d’écran et d’autres vidéos pour mes cours en ligne. Il a de fortes capacités d’édition qui en mettent plein la vue, et surtout, il est très stable et fiable (contrairement à iMovie).

Zoom (appels vidéo de groupe)
Zoom a explosé sur la scène ces dernières années. C’est ma préférence pour les appels vidéo de groupe, car il offre des salles de sous-commission, des sondages, un enregistrement facile et est bien pris en charge sur plusieurs plateformes.

Typeform (sondages)
J’utilise la version gratuite de Typeform pour collecter des informations auprès de groupes de personnes. Par exemple, pour les sondages d’onboarding à mes cours en ligne. Il est beaucoup plus beau que les autres services de sondages, offre de nombreuses options de personnalisation et exporte les résultats au format feuille de calcul.

Couche d’offres

La couche d’offres contient les outils nécessaires pour fournir un type particulier de produit ou de service. Je peux également les utiliser dans d’autres domaines, mais pour la plupart, je ne paierais pas pour eux à moins d’avoir cette offre dans mon portefeuille.

YouTube (hébergement vidéo)
YouTube est le service d’hébergement et de visionnage de vidéos le plus populaire au monde. Je ne téléverse pas de vidéos à une fréquence régulière, mais au fil du temps, j’ai constitué une jolie petite collection d’enregistrements de conférences et de présentations.

Buffer (automatisation des médias sociaux)
Buffer vous permet d’écrire à l’avance des publications sur les réseaux sociaux, puis de les « définir et de les oublier ». Ils sont publiés à l’heure de votre choix ou selon le moment où votre public est le plus susceptible de s’engager. Je ne l’utilise que dans les run-ups pour les lancements de cours, lorsque le timing compte.

LinkedIn (réseau professionnel)
LinkedIn est utile en tant que vitrine, car de nombreuses personnes commenceront par là lorsqu’elles voudront vérifier votre crédibilité, ce que vous proposez ou vos antécédents. Je ne paie pas pour le service premium.

Medium (blog et facturation des membres)
Medium est un site web de rédaction et d’hébergement de blogs. Il y a des limites à ce que je peux contrôler, mais j’aime le fait que je n’ai pas à dépenser de temps ou d’argent pour la maintenance, l’interface est belle et le réseau attire un bon nombre de lecteurs. Ils me permettent également d’avoir un paywall pour accéder à certains articles.

Stripe (traitement des paiements)
Stripe fonctionne à peu près en arrière-plan pour moi, mais me permet de faire des choses comme obtenir des paiements instantanés sur Teachable, accepter les cartes de crédit et recevoir des paiements internationaux. J’aime vraiment le fait que je ne paie que lorsque je suis payé.

MailChimp (distribution par e-mail)
MailChimp me permet de conserver plusieurs listes de diffusion pour distribuer des e-mails à différentes audiences. Il possède de nombreuses fonctionnalités, notamment les formulaires d’inscription par e-mail, l’automatisation, la segmentation et les groupes, et l’analyse.

Eventbrite (gestion d’événements)
J’utilise Eventbrite pour gérer l’inscription et la billetterie pour les événements occasionnels que j’organise. Habituellement, Eventbrite gère l’événement et je me connecte en tant qu’invité pour modifier la description de l’événement ou vérifier les ventes.

Bill.com (réception des paiements)
Ce service est une alternative à Stripe, que certains de mes clients récurrents utilisent pour me payer.

Teachable (cours en ligne)
Teachable est mon « école », où mes 3 cours en ligne sont hébergés. Il comprend des pages de destination pour chacun des cours, un processus de paiement, ainsi que la gestion des étudiants et la communication avec les étudiants.

Discourse (forum de discussion en ligne)
Discourse est un forum de discussion open source, utilisé par de nombreuses communautés en ligne pour l’éducation, les questions et réponses, le partage de ressources et la réalisation d’exercices. Je ne paie que 10 $ par mois pour l’hébergement lui-même et 50 $ par mois pour qu’un administrateur informatique effectue les mises à jour et nous aide à résoudre les problèmes de support technique.

Unbounce (pages de destination des produits)
Unbounce est un constructeur de sites web spécialement conçu pour les pages de destination de produits. Il vous permet de créer plusieurs versions parallèles d’un site pour les tests A/B. Je suis assez mécontent de Unbounce car c’est beaucoup trop cher pour la seule page pour laquelle je l’utilise, mais il faudra le faire jusqu’à ce que je puisse me permettre de la déplacer ailleurs.

Clarity (planification des appels / facturation)
Clarity est un service qui simplifie grandement les appels de coaching ponctuels à la demande. Vous définissez votre tarif à la minute et n’importe qui peut planifier un appel avec vous s’il est prêt à le payer. Manque de nombreuses fonctionnalités telles que les temps d’appel minimum et la possibilité de vendre des blocs d’heures à rabais, mais c’est un bon système de filtrage de base pour les demandes froides.

Cela vous donne une assez bonne idée de ce que vous devez générer en tant que freelance pour payer uniquement les outils (logiciels) de gestion et de production. Raison pour laquelle j’insiste beaucoup sur les compétences de tarification. 😉

Related Articles

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *