Stop à la crise d’identité : Êtes-vous un entrepreneur ou un freelance ?

Vous travaillez à partir de votre bureau à domicile, créez un logo et un site web pour représenter votre marque, prenez en charge chaque semaine de nouveaux projets et les facturer en conséquence. Vous êtes indépendant mais, attendez, vous possédez aussi techniquement votre propre entreprise, alors cela ne fait-il pas de vous un entrepreneur ? À vrai dire, vous vous trouvez face à une crise d’identité.

Les titres « indépendant » (pour ne pas dire freelance) et « entrepreneur » sont souvent confondus, mais c’est la vision, la motivation et les objectifs qui sous-tendent chaque cheminement qui les rend vraiment différents.

L’avis de Seth Godin

Selon un article de Seth Godin dans The Startup sur Medium, un indépendant est un individu qui est payé pour le travail qu’il produit, soit à l’heure ou par projet. Les indépendants travaillent habituellement dans les domaines des services – ce sont des rédacteurs, des designers, des consultants, des conseillers juridiques et des professionnels. Pas limité à cette liste, le travail en indépendant est le moyen le plus simple de démarrer une entreprise.

Un entrepreneur, d’autre part, selon Godin est quelqu’un qui vise à construire une entreprise plus grande que lui-même. Son principal objectif est d’utiliser ses ressources (argent et réseaux) pour faire croître et agrandir son entreprise tout en réalisant des profits. Simplement dit, son but est de gagner de l’argent pendant qu’il dort.

En réalité, c’est une question de palier et de mentalité. Beaucoup de personnes dans mon entourage, aussi bien professionnel que familial continuent à me qualifier de freelance (indépendant), alors que j’ai déjà recruté et fais actuellement tourner ma petite entreprise.

Maintenant, pour approfondir, voici 3 façons de vous aider à déterminer si vous avez la mentalité d’un indépendant ou la mentalité d’un entrepreneur.

1. Vérifiez vos responsabilités et tâches quotidiennes

La façon la plus simple de déterminer si vous êtes un indépendant ou un entrepreneur c’est en observant une journée de travail typique. Bien que les deux soient considérés comme des « travailleurs autonomes », votre journée est le reflet de votre titre.

Les indépendants travaillent généralement seuls et n’ont pas d’équipe pour les soutenir. Ils échangent leur temps contre de l’argent. Cela dit, les revenus d’un indépendants dépendent entièrement du travail qu’il produit. En outre, les indépendants gardent les spots sur eux-mêmes – ils gèrent et exécutent tout, des relations clients aux projets et à leur comptabilité.

D’un autre côté, les entrepreneurs maintiennent une vue d’ensemble de leur entreprise. Leur objectif quotidien est de créer une entreprise qui évolue et minimise les risques. En outre, les entrepreneurs ne comptent pas sur leur propre travail pour combler les lacunes — la raison pour laquelle tant d’entrepreneurs possèdent plusieurs entreprises. Au lieu de cela, ils embauchent une expertise pour gérer en fonction de la mission de l’entreprise. Essentiellement, le personnel est responsable de garder la machine en marche, même lorsque l’entrepreneur dort (indice : ce n’est pas très évident au Cameroun, ).

2. Découvrez ce qui vous motive vraiment

Nous connaissons tous la raison commune pour laquelle les indépendants et les entrepreneurs abandonnent leurs emplois de bureau : la liberté de suivre une passion et la flexibilité d’agir sur cette passion. Mis à part les similitudes, qu’est-ce qui motive vraiment les indépendants et les entrepreneurs ?

Pour les indépendants, la motivation principale réside dans la promesse d’être payé pour avoir terminé une tâche ou un projet. La raison ? Les paiements des clients alimentent essentiellement leurs entreprises. Puisque le travail des clients est généralement la seule source de revenus commerciaux pour les indépendants, ils sont motivés par la passion de leur métier et la capacité d’offrir des services dans leur domaine d’expertise.

Pour les entrepreneurs, ils sont motivés par la capacité d’identifier un besoin et de bâtir une entreprise pour la résoudre, quel que soit ce besoin. Ce sont eux qui sont motivés par l’idée de faire une brèche dans le monde en s’attaquant à un point commun de douleur à travers une entreprise.

3. Déterminez votre but final

Enfin, demandez-vous: « À la fin de la journée, qu’est-ce que je cherche à réaliser dans mon entreprise ? »

Pour les indépendants, leur objectif est de construire une entreprise qui est gérable dans leurs moyens. Ce sont des individus qui font le travail passionnant de trouver de nouveaux clients et de prendre des projets difficiles. D’autre part, les indépendants sont aussi ceux qui font le sale boulot de laisser partir les mauvais clients et d’accepter les temps d’arrêt occasionnels. En fin de compte, ils visent à accroître leur demande en maintenant une entreprise d’indépendant durable et en favorisant les relations tout au long du processus.

Maintenant, les entrepreneurs se concentrent sur la construction d’un système et, parfois, pas seulement pour une entreprise. Ils comprennent les fondamentaux de l’entreprise. Et comme ils ne s’embauchent pas et ne facturent pas leur temps comme les indépendants, ils comptent sur une équipe d’experts pour faire tourner l’entreprise.

Maintenant, nous avons exposé les différences. En un mot, les indépendants créent une entreprise qui échange leurs services contre de l’argent. Les entrepreneurs construisent une entreprise qui fait un profit même quand ils dorment. Donc, comptez votre résultat sur trois et que sera-ce ? Êtes-vous un freelance ou un entrepreneur ?

Related Articles

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *